Humeur « noir »

Vous êtes d'humeur noire et vous voulez enfoncer le clou? Je vous suggère 2 films qui entretiendront votre humeur nihiliste mais qui sauront aussi vous redonner foi en la présence de divertissements de qualité sur nos mornes écrans…

Bon Baisers de Bruges (2008 – Martin McDonagh) 

L'histoire: Deux tueurs à gages se réfugient à Bruges, fuyant Londres après un coup qui a mal tourné. Ils rongent leur frein dans la cité belge jusqu'au moment où leur boss demande à l'un d'exécuter l'autre…

Ames dépressives, ce film n’est pas joyeux. Humour noir et paysages brumeux mélancoliques sont au programme. Ce film vous intriguera et vous amusera (légèrement) avec ses antihéros décalés et son scénario assez imprévisible. L’alchimie simple des acteurs achèvera de vous conquérir et de faire de ce Bruges, un thriller pas banal.


The Chaser (2008 – Na Hong-jin)

L'histoire: Un ancien flic devenu proxénète reprend du service lorsqu'il se rend compte que ses filles disparaissent les unes après les autres. Très vite, il réalise qu'elles avaient toutes rencontré le même client… Un client auquel il vient d’envoyer une nouvelle fille…

Ames sensibles, ce film est très violent. Réalisme bestial et recoins urbains poisseux sont au programme. Ce film vous scotchera et vous tiendra en haleine avec son antihéros pas si immoral que ça et ses transgressions aux codes habituels du film « à tueur en série ». Enfin, vous saurez apprécier la photographie très soignée qui perfectionne  l’atmosphère oppressante de ce Chaser.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Publicités

~ par plumsunday sur 19 mai 2009.

4 Réponses to “Humeur « noir »”

  1. J'avais repéré le premier, il est posé sur mon bureau n'attendant plus que je le glisse dans le lecteur DVD. Merci de me le rappeler. Le deuxième, j'en ai vaguement entendu parler. Je viens de rereresavourer "Into the wild" en compagnie de mes filles: géant 🙂

  2. On m'a raconté la fin d'"Into the wild", je suis trop dégoutée, je l'avais pas encore vu! Ca vaut toujours le coup de le voir tu crois?

  3. oh que oui, la beauté du film est à des milliers de kilomètres de la fin que tout le monde connaissait, si ça peut te consoler.Le roman commence d'ailleurs par la fin, c'est dire 🙂

  4. [c’est top]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :