Whatever Lola Wants

...

Un conte. Pas un conte de fée. Ni un de ces fichus "conte des 1001 nuits". Non, un très joli conte, une belle histoire avec du merveilleux, du rêve, de la sincérité, de l'humour. Un film complètement prenant comme ces livres en maternelle quand vous vous asseyiez en cercle autour de la maîtresse sur le tapis avec des dessins de circuits de voiture en tissu fin. C'était l'après-midi. La maîtresse, pour vous calmer, retenait votre attention avec des contes comme Le Géant de Zeralda ou Le Chat Botté et vous, vous écoutiez, vous reteniez votre respiration et puis soulagé au dénouement…mais étiez-vous vraiment soulagé? Non, tout se passait comme il fallait que ça se passe, tout rentrait dans l'ordre. Plus qu'un livre de papier, pour vous la vie se passait forcément comme ça. Tout rentrait dans l'ordre à la fin.

Mais la vie n'est pas un livre, encore moins un film. Tout n'est pas si simple, si linéaire; les buts d'une épreuve ne nous apparaîssent pas clairement, les obstacles avancent masqués, drapés de paillettes et le désenchantement du quotidien ne passe pas aussi imperceptiblement qu'une ellipse… Alors, vous pouvez choisir de vous plaindre toute votre vie, d'attendre qu'un miracle se produise, que votre prince charmant s'enfuie avec vous vers le pays de Cocagne sur son fier destrier. Ou vous pouvez décider de mériter tout ça: d'aller les chercher vous-même. Tout est une question de point de vue et de persévérance, de patience, d'endurance. Vous pouvez rendre une vie merveilleuse. Le but n'est pas forcément de poursuivre un espoir et d'atteindre un rêve. Je pense que le but est tout autre: quoi de plus merveilleux que de faire de chaque jour qui se lève, une nouvelle aventure? Quoi de plus inestimable que de gagner la volonté et le moral de vouloir toujours s'améliorer, de découvrir de nouvelles richesses sur ce qui nous entoure, d'apprendre sur le monde, les autres, soi….

Vous avez dit "niais"?

Moui…c'est peut-être ce que les gens appellent l'"insouciance", l'"idéalisme", la "rêverie". Ceux mêmes qui ont probablement trouvé mon article particulièrement enfantin. 

Mais en vérité, je crois qu'il y a une chose que personne ne pourra contredire:

 

 

 

ça m'a rendue sentimentale et pseudo-philosophique tout ça, on dirait un guide du développement personnel…promis, ça m'arrivera plus (et puis demain j'aurai effacé l'article) J'en profite pour vous conseiller un autre conte enchanteur: Le Tigre et la Neige de Roberto Begnigni et ne manquez pas The Fall de Tarsem Singh, prochainement dans vos salles…. 

 

 

 

 

(j'ai croisé les doigts chuuuuttt!)

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Publicités

~ par plumsunday sur 17 avril 2008.

2 Réponses to “Whatever Lola Wants”

  1. Bonsoir bonsoir à toutes deux
    très belle note, vraiment ; une présentation de ce scénario très attractiveJe ne suis pas en général, adepte de ce type de film, mais là vous me l'avez bien emballé et bien vendu :))
    Et puis, le mot de la fin vous l'aviez parfaitement trouvé "tout le monde aime bien les belles histoires" Merci, un bon moment de fraicheur bises 😉

  2. Ave Pierre! C'est gentil, merci! J'essayai d'être un peu originale en effet parce que s'il faut toujours critiquer un film par son casting ou ses effets spéciaux, le sens profond nous échappe. Et là, c'était mon interprétation du film…
    bises!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :